Economie

Quelques conseils pour réussir sa création d’entreprise

Démarrer une affaire n’est pas si simple : il faut tenir compte de nombreux paramètres, mais surtout, il est essentiel de respecter les principes fondamentaux qui vous permettront de réussir une création d’entreprise sans mauvaise surprise. Voici quelques conseils précieux qui relèvent du bon sens, mais qui ne sont pas toujours respectés : cause de bien des problèmes, voire des échecs ! Votre projet demande déjà de l’investissement en temps, en énergie ainsi qu’en argent, c’est pourquoi vous pouvez recourir à l’expérience partagée par les entrepreneurs qui ont réussi afin de mener le vôtre à bien.

Faire une étude de marché

L’étude de marché est la première étape essentielle pour se lancer en entrepreneuriat : il s’agit de définir tous les aspects du projet. Concrètement, cela consiste à identifier les différents acteurs du marché ou du secteur d’activité choisi. Cette étape permet de connaître les concurrents, leur positionnement, leurs parts de marché et leur stratégie de prix, mais surtout d’identifier ses clients potentiels avec leurs besoins et leurs comportements. Enfin, une étude de marché doit aussi comprendre l’identification des fournisseurs avec chacun leurs spécificités et leurs tarifs proposés. Les détails concernant cette étape sont à voir sur ce guide pour la création d’entreprise, très complet, ce qui vous permettra de présenter votre projet plus facilement à des investisseurs.

Réaliser un business plan correctement

La réalisation d’un business plan est l’une des étapes clés de la création d’entreprise : il est primordial de savoir garder les pieds sur terre, en établissant une version du projet qui soit la plus réaliste possible. L’erreur de certains entrepreneurs est d’embellir le business plan de sorte à impressionner les investisseurs, mais lorsqu’il est temps de mettre cela en pratique, la réalité les rattrape rapidement et peut gravement compromettre leurs relations.

Pour établir un business plan digne de ce nom, il est crucial de répondre à de nombreuses questions de manière sincère : le projet est-il fiable ? La rentabilité est-elle suffisante ? Quel est le besoin de financement du projet ? Etc. Toutes les éventuelles dépenses doivent être listées et les spéculations de ventes doivent être les plus réalistes possible pour éviter les mauvaises surprises.

création entreprise

Trouver des financements

Une fois le business plan établi, il sera plus facile de trouver des moyens de financer le projet de création d’entreprise. Il s’agit de prouver la viabilité du projet auprès de financiers et d’investisseurs, c’est pourquoi établir un plan de financement à court terme, à moyen terme et à long terme est nécessaire. Il faudra aussi calculer le chiffre d’affaires prévisionnel et dresser les besoins en trésorerie, en vue d’obtenir un prêt auprès d’une banque ou de lever plus facilement des fonds auprès des investisseurs. Il existe aussi de nombreuses aides offertes aux entrepreneurs qui désirent créer leur entreprise, renseignez-vous sur les sites de conseils aux entreprises afin de déterminer votre éligibilité !

Le choix du statut juridique

Il va aussi falloir choisir le statut juridique qui sera déterminé en fonction du capital social minimum, du régime fiscal, du nombre d’associés, des responsabilités du dirigeant, du régime social du dirigeant, etc. Vous avez le choix entre la SA, SAS, SASU, SARL, SCI, EIRL, etc. Mais pour être sûr de ce que vous faites, il convient de solliciter les conseils d’un expert-comptable qui pourra vous expliquer les différences précises et pourquoi tel statut vous conviendrait mieux qu’un autre.

La domiciliation d’entreprise

Pour domicilier le siège social d’une entreprise, il existe aujourd’hui plusieurs possibilités, à sélectionner en fonction des besoins et des moyens. L’entreprise peut ainsi siéger au domicile du fondateur, dans un local dédié, ou dans un espace de coworking. Il est aussi possible de déclarer son siège auprès d’une société de domiciliation commerciale.

Il est crucial de bien choisir l’adresse du siège social d’une entreprise, car celle-ci apparaîtra sur tous les documents officiels, et sera connue des clients. Elle doit donc renvoyer une image de confiance et de fiabilité.