Immo

Quel est l’intérêt d’une holding ?

La société holding est une société qui détient des participations dans d’autres sociétés (ses filiales). La holding patrimoniale se qualifie comme telle lorsque l’objectif de sa constitution est de créer un patrimoine pour lui-même et d’assurer sa transmission. Cette structure juridique défend de nombreux intérêts, dont le principal est de tirer parti des leviers fiscaux pour construire ses actifs. Comment ça marche ? Quel est l’intérêt de créer une société holding pour développer votre patrimoine ? Points clés auxquels vous devez accorder une attention particulière.

Comment fonctionne cette structure juridique ?

La société holding est une société appelée société mère. Les sociétés dans lesquelles elle détient des actions sont les sociétés filles (les filiales de la société holding). En outre, elle est le seul objet de la société mère puisqu’elle n’a pas d’activité professionnelle propre. Tout ce qu’il vous permet de faire est de rassembler vos richesses en une seule et même entité .

A voir aussi : Comment se procurer la carte CPS ?

Comme pour toute entreprise, vous devez choisir le statut juridique de la société holding. Société civile, SAS ou SARL… votre choix dépendra bien sûr de vos activités et de vos projets. Faites le point avec votre comptable pour choisir ce qui vous convient le mieux.

Pourquoi créer une exploitation patrimoniale ?

Diminuez le poids de votre impôt pour développer votre patrimoine

Imposition des dividendes

La création d’une société holding représente un avantage significatif, notamment pour l’imposition des dividendes. En recevant des dividendes, qui ne sont ni plus ni moins des revenus de ses participations dans les filiales, ils deviennent déductibles du bénéfice net imposable de la holding (afin d’éviter la double imposition) presque tous (95% déductible). Il existe de nombreuses exploitations créées dans le but de tirer parti de cet avantage. Cela représente une taxe épargne qui peut être utilisée comme un levier pour développer votre richesse . En effet, vous pouvez, par exemple, créer une SCI (société fille) pour investir dans l’immobilier et augmenter les économies réalisées en évitant le système de distribution de dividendes à une personne physique qui aurait conduit à une imposition plus élevée.

Lire également : Comment oublier un métier Dofus rétro ?

Claude Robin, comptable et fondateur d’Amarris Groupe, explique comment cet avantage fiscal fonctionne avec un exemple concret :

Pour utiliser cet exemple, voici la comparaison entre la distribution des dividendes d’une société à des personnes physiques associés et la distribution de dividendes d’une filiale à la société de portefeuille  :

Distribution de dividendes d’une société (sans participation)
Résultat 100 000€
Impôt sur les sociétés (IS) — 23 044€
Taxe forfaitaire (30 %) appliqué pour les dividendes distribués dans un SAS/SASU — 23 086€
Montant restant à distribuer 53 870€
Répartition des dividendes de la filiale à la holding (régime mère-fille)
Résultat 100 000€
Impôt sur les sociétés (IS) de la filiale Holding presque exonéré d’impôt (part de 5%) — 23 044€
Montant restant 76 956€
Économie d’impôt 23 086€ (100 000 — 76 956)

Dans cet exemple, seule une action de 5 % est retenue sur le revenu des filiales contre un impôt forfaitaire de 30 % dans le cas d’une distribution de dividendes d’une société conventionnelle si la société a une forme juridique SAS/SASU. Avec la société holding, vous réduisez votre imposition de éviter la double imposition (professionnelle et personnelle). Ici, les économies d’impôt réalisées s’élèvent à 23 086€.

Besoin d’optimiser votre régime fiscal ?

Consultez un expert ! Cession de titres de participation

Les gains en capital générés lors de la vente des titres de participation sont exonérés de l’impôt sur les sociétés (sous réserve de conditions), à l’exception d’une cotisation imposée.

Bien sûr, si vous ne faites pas de gains en capital sur le transfert, vous n’êtes pas imposé. Inversement, si vous réalisez un gain en capital, vous bénéficiez d’une exonération fiscale, mais seulement si les titres ont été conservés depuis au moins deux ans. Seule une part de 12 % du gain en capital brut sera rétablie.

Exemple : Vous décidez de vendre les titres de la filiale de votre holding qui génèreraient une valeur ajoutée de 100 000€. Ce gain en capital sera exonéré d’impôt assujetti à une part de 12 % . Il y a donc une plus-value imposable de 12 000€ (100 000 x 12 %).

Exonération de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI)

Seuls les titres d’une société holding peuvent être exonérés de l’ impôt sur la fortune (sous réserve de conditions). Un holding animateur est une société holding qui participe activement à la conduite de la politique de son groupe et contrôle les activités de ses filiales (comptabilité, département RH, service de paie…). Les services fournis par la société holding « animant » à ses filiales doivent être retracés dans les comptes du Groupe. Dans la pratique, ce sont le plus souvent des entreprises assez complexes avec des entités avec un nombre assez important de personnel.

Très concrètement, cette notion d’animation est donc relativement peu rencontrée dans le contexte de petits biens patrimoniaux ou familiaux.

Profitez de l’effet de levier créé par la holding patrimoniale pour emprunter

La plupart des investissements sont effectués par le crédit, ce qui est le cas pour l’investissement immobilier. Seulement, il n’est pas rare de se voir refuser le crédit.

L’ établissement d’une participation se fait en tant qu’actif réel si vous souhaitez obtenir des crédits plus importants ou supplémentaires puisque l’octroi d’un crédit sera également fait par rapport à la société holding et pas seulement à une filiale. La holding augmente alors votre capacité d’endettement et donc votre capacité d’investissement.

Établissement d’une holding, un outil complexe mais puissant !

La création d’une exploitation peut servir à plusieurs fins. Comme on l’a vu plus haut, la holding patrimoniale permet le développement de ses actifs grâce notamment à des avantages fiscaux . Ceux-ci agissent comme un levier pour le développement de votre richesse. Mais ce n’est pas tout !

La société holding représente un avantage fiscal, juridique, opérationnel ou financier :

  • Impôt surles prestations  : les dividendes déductibles du assiette imposable,
  • système d’intégration fiscale possible, exonération partielle de l’imposition des plus-valuessur la vente d’actions…

  • Avantage financier : augmentation de votre capacité d’emprunt.
  • Avantage juridique : la capacité d’attirer plus d’investisseurs tout en maintenant le contrôle du groupe.

Vous suspectez avant de lire cet article, la tenue est un assemblage complexe. Elle permet de construire une richesse en profitant d’un environnement fiscal très avantageux. Mais dans de nombreux cas, la création d’une société holding ne sera pas nécessairement la solution la plus intéressante pour développer votre richesse. Il est également possible d’investir directement en tirant parti des flux de trésorerie de votre entreprise.

Chaque situation est analysée au cas par cas. N’hésitez pas à consulter un gestionnaire de patrimoine ou votre comptable qui connaît parfaitement votre entreprise !