Finance

Finances personnelles : ces 4 erreurs à éviter dès maintenant

Les principes de la finance personnelle ne s’apprennent pas forcément au cours du cursus scolaire. Pour la plupart des gens, ce sont des choses que l’on découvre à force de pratiquer au quotidien. Pourtant, l’absence d’une éducation financière peut avoir de lourdes conséquences sur les décisions que vous prenez avec votre argent. C’est pour cette raison qu’il est important de connaitre quelques erreurs à ne pas commettre. En voici 4 parmi les plus courantes.

1.Laisser de l’argent sur son compte courant

C’est une erreur commise par une grande partie de la population mondiale. Pourtant, les taux bancaires qui ne cessent de diminuer et l’inflation prouvent que c’est une mauvaise idée. Il est peu intéressant de laisser vos capitaux dans vos comptes. Même pour stocker votre épargne, cela reste une mauvaise idée. L’idéal serait de faire travailler votre argent en contactant par exemple une société de gestion de portefeuille. Consultez yomoni avis sur ce sujet.

A lire aussi : Quelle plateforme de trading choisir ?

2.Ne pas avoir un budget mensuel et dépenser sans compter

Comme vous le verrez sur Finance Héros, avoir un budget est le meilleur moyen de savoir où va votre argent. L’idéal serait de planifier chaque mois ce que vous comptez dépenser. Cela peut décourager les personnes qui n’avaient pas cette habitude. Cependant, cette tâche reste assez simple à accomplir contrairement à ce que vous pensez. De nombreuses applications existent aujourd’hui sur tous les supports pour faire vos comptes.

La tâche est ainsi facilitée au quotidien. Vous pouvez par exemple appliquer la règle du 50/20/30 qui est la plus connue en matière de finance personnelle. Elle consiste en la répartition de vos dépenses selon ce quota :

A lire également : Quelle est l’assurance obligatoire lorsque des clients souscrivant un prêt immobilier ?

  • 50% pour vos dépenses importantes : le logement, l’alimentation, le transport ;
  • 20% pour les finances : l’épargne, l’investissement, les achats long terme ;
  • 30% pour les achats plaisir/loisir : les cadeaux, les voyages, etc.

3.Toujours acheter du neuf

Aujourd’hui, vous avez de nombreuses manières de vous procurer les objets nécessaires sans payer le prix fort en neuf. L’achat d’occasion est souvent mal vu par certaines personnes, en plus d’être lié à d’autres préjugés. Pourtant, vous pourriez faire énormément d’économies en achetant en occasion :

  • Vos meubles ;
  • Les vêtements ;
  • Votre voiture ;
  • Etc.

En plus, vous ne verrez pas tellement de différence avec ces articles neufs. Il ne s’agit donc pas de vous interroger à propos de votre capacité à acheter du neuf. La véritable interrogation concerne la nécessité de le faire. Une fois que vous avez pris l’habitude de l’achat d’occasion, vous vous rendrez compte des économies réalisées. De plus, cela ne marque véritablement pas une grande différence au quotidien. Certaines personnes ont du mal à revenir vers le neuf après.

4.Se focaliser sur le prix et pas la qualité

Acheter du pas cher dans l’optique de faire des économies peut vous faire dépenser plus. C’est ce qui se produit surtout si vous mettez une croix sur la qualité. En effet, les produits bon marché se révèlent assez onéreux sur le long terme. C’est pour cette raison qu’il faudra privilégier la qualité à la quantité pour ne pas gaspiller de l’argent.