Divers

Tout savoir sur les décapants chimiques et thermiques

Le décapage de la peinture est une opération essentielle qui permet de garantir la longévité et solidité du support. Aujourd’hui, le décapage chimique est largement utilisé, mais on court toujours le risque de détériorer le support. Pour le décapeur thermique, c’est une solution parfois plus avantageuse à condition de savoir bien l’utiliser. Cependant, le choix entre ces deux décapants dépend du type de travail effectué : chantier ou rénovation.

Les décapants chimiques : utilisé avec précaution

Les décapants chimiques sont souvent utilisés en gel prêt à l’emploi pour ramollir le revêtement à éliminer. Conçus à base de chlorure et méthylène, les décapants chimiques sont bien plus agressifs que les décapants thermiques. C’est pour cela qu’il faut les utiliser avec précaution (lunettes et gants).

Pour les décapants à base de soude caustique, ils permettent d’éliminer les couches de vernis, de peinture et de lasure en une seule application. Toutefois, il faudra bien rincer avec de l’eau ou tout autre produit adapté sur le bois.
Il faut savoir que les décapants chimiques sont inadaptés sur certaines essences de bois comme le chêne et le châtaignier.
Il faut aussi noter que les décapants chimiques sont classés en fonction des surfaces à décaper : le fer, la maçonnerie, la pierre, etc. Dès lors, certains sont formulés pour éviter d’altérer le fer et le bois au moment où d’autres permettent d’éviter l’apparition de traces blanches sur la pierre.

Les décapants chimiques s’utilisent en couches épaisses à l’aide d’un pinceau afin de ramollir la peinture et le vernis. Ensuite, le délai de séchage, après décapage de peinture, peut aller jusqu’à 12h.

Les décapeurs thermiques : plus efficaces et pratiques

Les décapeurs thermiques se présentent souvent sous forme de pistolet à air chaud qui fonctionne à l’électricité. Ils propulsent de l’air très chaud qui permet de décoller la peinture ou le vernis sans bruler le support.
Pour traiter les grandes surfaces, le décapeur thermique est une solution avantageuse et surtout économique. C’est un outil à la fois léger, pratique et efficace pour de nombreux usages, surtout à basse température.

Utilisé à basse température, le décapeur thermique permet de dégivrer une serrure, déformer des plastiques ou accélérer la prise des colles. D’ailleurs, concernant les températures, on peut dire que les décapeurs thermiques peuvent atteindre 500 à 600°. Ce qui est suffisant pour un décapage efficace sans altérer le support. Pour le débit d’air, il doit être parfaitement réglable pour un usage optimal.