Auto

Comment obtenir le permis C en Suisse ?

Dans le cadre des réformes législatives entrées en vigueur le 01/01/2018, le candidat à la naturalisation doit d’abord obtenir un permis de séjour de type C (permis d’établissement) avant de demander la naturalisation. Jusqu’à présent, le candidat pouvait demander la citoyenneté suisse en possession d’un permis B ou C. Compte tenu de ce qui précède, nous avons décidé de rédiger un article sur les conditions d’obtention d’un permis de liquidation (permis C).

Conditions requises pour obtenir un permis C (après 10 ans de séjour)

Un citoyen étranger peut obtenir un permis d’établissement (permis C) si les conditions suivantes sont remplies :

A lire aussi : Gare aux fissures sur votre pare-brise !

  • Vous avez séjourné en Suisse pendant au moins dix ans avec un permis de séjour de courte durée (permis L) ou un titre de séjour (permis B), dont les cinq dernières années se sont poursuivies avec un titre de séjour (permis B) ;
  • Il n’y a aucune raison licenciement au sens de l’article 62, paragraphe 1, de la loi sur les étrangers. À cet égard, un permis L ou B peut être révoqué dans les cas suivants :

-L’étranger ou son représentant légal a fait de fausses déclarations ou dissimulé des faits essentiels au cours de la procédure d’autorisation ;

-L’étranger a été condamné à une longue privation de liberté ou a fait l’objet d’une mesure pénale prévue aux articles 59 à 61 ou 64 du Code pénal.

A lire aussi : Vignette pour les poids lourds : l’OTRE s’oppose

-L’étranger menace gravement ou à plusieurs reprises la sécurité et l’ordre publics en Suisse ou à l’étranger, le met en danger ou constitue une menace pour la sécurité intérieure ou extérieure de la Suisse ;

-L’étranger lui-même ou la personne dont il est responsable dépend de l’aide sociale ;

-L’étranger a tenté d’obtenir la nationalité suisse abusivement ou cette dernière a été retirée à la suite d’une décision ayant force de chose jugée dans le cadre d’une annulation de la naturalisation au sens de l’article 36 de la loi du 20 juin 2014 sur la nationalité suisse.

Dans le cas d’une demande de permis de séjour de type C après 10 ans de résidence, le demandeur n’est plus tenu de certifier son niveau de compétence linguistique.

Conditions requises pour obtenir un permis C par la procédure accélérée (après 5 ans de séjour) Un permis de séjour de catégorie C peut être délivré après 5 ans de résidence continue en Suisse sur la base d’un titre de séjour B si les conditions suivantes sont remplies :

  • L’étranger possède une bonne connaissance d’une langue nationale (niveau A2) ;
  • L’étranger s’est bien intégré en Suisse. Ce concept est vague, mais implique souvent : que les étrangers sont affiliés à des associations locales, qu’ils entretiennent de bonnes relations avec la population locale, qu’ils n’ont pas commis de crimes, ne dépendent pas de l’assistance sociale, ne sont pas poursuivis pour dettes et a des revenus d’un travail indépendant ou d’un statut d’employé.

OBTENIR UN PERMIS SCOLAIRE À LA FIN DE LEURS ÉTUDES EN SUISSE

Un étranger qui est resté pour une formation ou une formation complémentaire a également le droit d’obtenir un permis d’établissement lorsque, à la fin de ses études, il est en possession d’un permis de séjour (permis B) depuis deux ans sans interruption. Dans ce cas, le temps passé en tant qu’étudiant sera pris en compte dans le séjour ininterrompu de cinq ans applicable aux procédures ordinaires et simplifiées d’obtention du permis C. Il doit être clair que cette procédure est laborieuse pour les citoyens non européens et pourrait conduire à un résultat favorable dans certains cas exceptionnel.

Aide juridique I-Law L’équipe d’avocats I-Law vous conseillera sur toutes les questions liées au droit des étrangers et vous aidera à préparer votre dossier pour un permis C et une demande de naturalisation.