Buzz

Comment la barbe est devenue un marché tendance?

Si la barbe a toujours été un élément déterminant dans le look, en général, de la gent masculine. Cependant, les choses se sont accélérées ces dernières années. Avec un nombre important de salons spécialisés, le marché de la barbe est devenu un business lucratif. Toujours à la pointe de l’innovation, ce secteur propose actuellement de nouvelles formules exclusives destinées à séduire un large public. Focus sur les nouveautés du marché de la barbe dans l’hexagone et les astuces à appliquer pour dénicher le meilleur professionnel de la barbe près de chez soi.

Des centres all inclusive

Si sur le papier le principe peut paraître flou, certains centres ont décidé de regrouper divers soins masculins. Évidemment, l’axe principal de ces nouvelles adresses est indéniablement l’entretien de la barbe. Mais ces lieux ne se cantonnent à cette pratique. En effet, il est possible d’avoir un service d’onglerie ou encore un centre de beauté en parallèle. Une sorte de salon avec des soins destinés à l’homme. Une révolution. Si cette pratique n’est pas encore répandue sur l’ensemble de l’Hexagone, elle tend à le devenir. Un centre comme Maison Bis l’a bien compris.

A lire en complément : Un quincailler devenu vendeur en ligne de robinets

Des tarifs accessibles

En dépit de certaines idées reçues sur les soins masculins, faire appel à un barbier ne requiert pas un budget conséquent. Un rapide coup d’œil sur les tarifs pratiqués en 2020 permet de comprendre que ce marché est en pleine expansion. Conséquence, les prix sont à la baisse. Attention, toutefois, à bien vérifier les références du prestataire que vous sélectionnez. Il suffit de se pencher sur les avis des clients pour se faire une idée plus précise. Enfin, gardez en tête que ces professionnels mettent à votre disposition de nombreux produits pour que vous puissiez entretenir votre barbe depuis votre salle de bains. Un prolongement d’expérience qui fait toute la différence. Et ce n’est pas la gent féminine qui va s’en plaindre…

A lire en complément : Des étudiants vétérinaires se dénudent pour leurs photos 2017