Auto

Comment assurer son véhicule de transport de chevaux au meilleur prix

Dans le monde équestre, le transport de chevaux est une activité courante et essentielle. Que ce soit pour des compétitions, des soins vétérinaires ou simplement pour le loisir, disposer d’un véhicule adapté à cet usage s’avère primordial. Toutefois, il faut protéger cet investissement et les précieux animaux qu’il transporte en souscrivant à une assurance adaptée. Les propriétaires de ces véhicules peuvent se sentir démunis face à la diversité des offres et des tarifs. C’est pourquoi il est crucial d’identifier les astuces et les critères à prendre en compte pour obtenir la meilleure couverture possible, sans pour autant grever son budget.

Assurance transport de chevaux : niveaux de couverture

Pour souscrire à une assurance pour son véhicule de transport de chevaux, il faut une couverture. L’assurance responsabilité civile est la formule minimale obligatoire pour tous les véhicules terrestres à moteur, y compris ceux destinés au transport des animaux. Elle couvre la responsabilité du conducteur en cas d’accident causant des dommages corporels ou matériels à autrui.

A lire aussi : Choisir un coffre de toit

Il existe plusieurs niveaux optionnels qui permettent une meilleure protection du propriétaire et des animaux : la garantie incendie/vol/dommages collision, qui prendra en charge tout ou partie des frais liés aux réparations en cas de vol ou d’accident ; l’assistance dépannage/remorquage, qui peut être particulièrement utile lorsqu’on transporte un cheval loin de chez soi ; la garantie bris de glace pour protéger le pare-brise et les autres vitres contre toute détérioration.

Au-delà de ces options courantes proposées par les assureurs automobiles classiques, il existe aussi des assurances spécifiques aux transports équestres. La garantie ‘tous risques’ peut ainsi inclure toutes les sorties non accidentelles du cheval pendant le trajet (volontaires ou pas), alors que certaines assurances prévoient même une indemnité journalière si le camion venait à tomber en panne.

A lire aussi : Le changement d’adresse sur carte grise

transport chevaux

Assurance transport de chevaux : comment trouver le meilleur rapport qualité-prix

Pour trouver le meilleur rapport qualité-prix pour l’assurance de son véhicule de transport de chevaux, il est crucial d’effectuer une comparaison minutieuse des différentes offres disponibles sur le marché. Il faut déterminer les garanties indispensables dont on a besoin en fonction de ses usages et besoins spécifiques.

Il faut étudier attentivement les divers tarifs proposés par les compagnies d’assurance pour ces garanties. Le prix ne doit pas être le seul critère pris en compte dans la comparaison. Effectivement, certains assureurs peuvent facturer des primes plus élevées mais proposent aussi un niveau supérieur de couverture ou des services supplémentaires qui peuvent être utiles.

Il faut établir une liste des critères importants avant d’entreprendre la recherche. Cette démarche permettra non seulement d’affiner la recherche mais aussi d’éviter toute confusion entre les différentes offres.

Une fois cette liste établie, il est recommandé de consulter différents sites spécialisés dans la comparaison des assurances et d’effectuer plusieurs devis auprès des assureurs sélectionnés. Les experts recommandent ainsi au moins trois devis différents afin que chacun puisse bénéficier du choix le plus avantageux possible tout en réduisant considérablement ses dépenses liées à l’assurance.

Les propriétaires du véhicule doivent surtout prendre soin lorsqu’ils comparent plusieurs offres car certains fraudeurs proposent souvent un coût très bas sans aucune assurance derrière, soit en dissimulant des prestations obligatoires, soit en ne proposant pas les couvertures nécessaires pour rouler sereinement. Pour éviter cela, il est recommandé de se tourner vers les compagnies d’assurances reconnues et renommées dans le secteur.

Une fois l’offre d’assurance identifiée qui répond aux besoins spécifiques du propriétaire du véhicule de transport de chevaux, ce dernier devrait vérifier avec attention les modalités contractuelles et en particulier les clauses relatives à la résiliation pour s’assurer que tout est conforme avant toute souscription définitive.

De cette façon, trouver le meilleur rapport qualité-prix pour son assurance de véhicule de transport ne sera plus un problème majeur.

Négocier avec son assureur pour une assurance transport de chevaux personnalisée

Au-delà de la comparaison des offres, n’hésitez pas à négocier avec votre assureur pour obtenir les tarifs les plus avantageux. Le fait de souscrire plusieurs contrats d’assurance auprès de la même compagnie peut, par exemple, permettre d’obtenir une réduction significative.

Si vous participez à des compétitions ou à des événements équestres, cela peut avoir un impact positif sur le montant de la prime d’assurance que vous aurez à payer.

Il ne faut pas hésiter à négocier certains éléments personnalisés dans le contrat, tels que l’étendue des garanties qui peuvent être adaptées aux besoins spécifiques des propriétaires et conducteurs du véhicule : responsabilité civile obligatoire (RCO), dommages tous accidents ou formules intermédiaires comprenant notamment vol, incendie, bris de glace et tempête.

Pour appuyer leurs arguments lorsqu’ils entament ces discussions avec leur assureur, les propriétaires du véhicule peuvent utiliser différentes sources comme, par exemple, la valeur résiduelle actuelle du camion en question ainsi que son âge combiné au kilométrage qu’il a déjà parcouru.

Lorsque tout est décidé et confirmé concernant l’accord passé entre le propriétaire du véhicule et son assureur quant aux couvertures personnalisées proposées pour leur assurance transport chevaux, vous devez clore la négociation pour obtenir les tarifs avantageux et des garanties personnalisées en fonction des besoins spécifiques du propriétaire du véhicule ainsi que sa transparence vis-à-vis de l’utilisation qui sera faite du camion.