Actu

Il recrute des chômeurs pour sa société de nettoyage

Ces dernières années, le taux de chômage n’a fait qu’augmenter en France. D’ailleurs, la plupart des chômeurs dépendent de leurs allocations. Mais Franck Alexandre a eu l’ingénieuse idée de proposer du travail à ces derniers, qu’ils soient qualifiés ou pas.

Une idée prometteuse dans la mesure où elle permettra de participer à la diminution du taux de chômage et d’encourager les autres chômeurs à chercher du travail.

A voir aussi : Nos conseils pour avoir un beau jardin sans pesticides

Qui est Franck Alexandre ?

Franck Alexandre est un ancien formateur en nettoyage, qui décida d’ouvrir sa première boite en 2008. Ainsi, fondateur de l’entreprise Bercé Nettoyage basée à Château-du-Loir, sa société, qui comporte un total de 25 salariés spécialisés, propose un service de nettoyage pour les particuliers, ainsi que pour les professionnels, comme l’entretien surface commerciale Paris. Mais son but a toujours été de créer sa société à Sablé.

Et aujourd’hui, avec un chiffre d’affaires atteignant les 500.000 euro, qui est d’ailleurs en constante augmentation d’environ 25 à 30 %, il décide d’ouvrir cette agence. Quand Frank Alexandre a lancé son entreprise en 2008, il était lui-même le seul employé. Et aujourd’hui, l’entreprise compte 25 employés. Il a, d’abord, cherché des personnes avec des qualifications similaires aux siennes, mais en vain. Alors, il a eu l’incroyable idée de se tourner vers les chômeurs et plus précisément, les collectivités qui d’ailleurs faisaient partie de ces clients pour se trouver un personnel.

A lire aussi : Des objets publicitaires comme cadeaux d'affaires

Il embaucha ainsi plusieurs chômeurs et se basaient seulement sur deux critères pour leur sélection, à savoir leurs vraies valeurs et l’intensité de leur volonté, peu importe qu’ils soient qualifiés ou pas pour lui, car de toute façon il allait les former lui-même.

Un rêve devenu réalité

Et à l’instar de ce qu’il a fait à Château-du-Loir, il souhaite faire de même à Sablé. Après avoir effectué une prospection de ces clients, auprès d’environ 150 entreprises, il se lance en organisant une journée porte ouverte le vendredi 3 juin avec une boîte à CV.

Il compte, donc, former son personnel à ces propres techniques de travail. Il s’agit ici d’une idée prometteuse et il argumente cela, en affirmant que deux de ces chefs d’équipe qui travaillent à Bercé nettoyage ont été, eux-mêmes un jour, des chômeurs, mais qu’aujourd’hui grâce à leurs qualités humaines et leur motivation, ils sont bien rémunérés avec ce contrat CDI et disposent même d’une voiture de fonction. Un argument infaillible pour attirer plus de personnes pour sa nouvelle agence.