Auto

Ce qu’il faut savoir sur l’enlèvement d’une épave

L’enlèvement d’une épave est obligatoire au risque d’être puni par la loi si ce n’est pas fait. D’ailleurs, il faut aussi que ce soit dans les règles. Bien qu’il soit obligatoire, les entreprises proposent de le faire gratuitement. Par contre, cet enlèvement épave gratuit est soumise à une certaines conditions.

Comme se passe l’enlèvement d’une épave ?

La première étape est que vous choisissez votre épaviste pour l’enlèvement. Par la suite, vous contactez celui que vous avez choisi. Cela peut se faire par téléphone ou bien vous remplissez un formulaire de contact sur son site. Dans ce sens, vous fixez un rendez-vous avec votre prestataire selon la date et les horaires qui vous convient. Vous pouvez même demander une prestation le week-end. A vous de négocier avec votre épaviste. Une fois sur place, vous lui donnerez tous les documents nécessaires. Ensuite, il va remettre le véhicule dans un centre VHU qui se chargera de la casse de votre véhicule dans la norme. Ensuite, votre épaviste délivrera un certificat à la préfecture pour que votre véhicule soit immatriculé.

Quels sont les documents nécessaires ?

Vous devriez remettre la carte grise de votre véhicule le jour de l’enlèvement épave. Sinon, elle peut être remplacée par une déclaration de perte (ou de vol) délivrée par les autorités de police, la mairie ou la préfecture. Par ailleurs, s’il s’agit d’une carte grise non mutée, c’est-à-dire, qu’elle n’a pas été mise en votre nom, vous devriez aussi fournir le certificat de cession du précédent propriétaire. Le certificat de non-gage est aussi obligatoire. Il sert à justifier qu’aucune opposition à la destruction n’est inscrite sur le véhicule. Vous avez la possibilité de demander ce certificat à remplir auprès de votre épaviste. Me dernier dossier est la copie de votre pièce d’identité (en recto verso).

Quelles sont les conditions pour que ce soit gratuit ?

L’enlèvement épave est gratuit simplement si le véhicule est destiné à la casse. Cela peut être une voiture à quatre roues cassée suite à un accident par exemple ou voitures irréparable ou encore de vieilles voitures, une moto, et même les campings cars. Du moment qu’ils sont destinés à la casse, leur enlèvement est gratuit qu’ils soient roulants ou non. Par ailleurs, il faut aussi  qu’ils ne soient pas sur un lieu difficile d’accès comme un ravin ou un parking sous-terrain bas plafond, ou autres. Dans ces cas, veuillez informer le prestataire et lui demander les conditions pour qu’il n’y ait pas de malentendu.