Actu

Quelques notions sur le droit de la famille

Droit familial : voilà un terme juridique très fréquent dans notre train de vie actuel. En effet, il est impératif de le connaître ne serait-ce que les bases pour pouvoir se protéger et protéger les siens tout en préservant une relation familiale harmonieuse. Mais en quoi consiste le droit familial ? Voici quelques notions pour vous éclaircir.

Droit familial : bon à savoir

family-law1Le droit familial est une branche du droit privé régi par le code civil qui se base essentiellement sur la vie de famille. En d’autres termes, on y parle des relations qui lient une personne par descendance ou par alliance. A titre d’exemple, le droit de famille concerne la filiation, l’adoption, le mariage, le PACS et le concubinage. Mai il fait aussi référence au divorce, à la garde d’enfants et à la  pension alimentaire. En cas de litige, ce type de droit entre en jeu pour régler le problème.
Il existe une démarche en ligne qui traite des procédures juridiques à l’aide de personnes expertes. Ces dernières peuvent assister durant la démarche, donner des conseils et indiquer ce qu’il faut faire dans les divers cas de litiges dont nous allons voir quelques exemples.

A lire également : Un quincailler devenu vendeur en ligne de robinets

Quelques cas de litige

Sans en décider ni en souhaiter l’apparition, nous sommes souvent face à des litiges familiaux qui nécessitent quelques procédures pour qu’il n’y ait pas aggravation. Prenons le cas du divorce à titre d’exemple. Cette situation exige le recours à la loi afin de connaître ce à quoi il faut s’engager et quels sont ses droits. Dans le cas contraire, la personne risque d’être victime de son propre divorce. Le droit familial aide à cette fin pour savoir ce qu’il faut entreprendre.
Mais l’important n’est pas de ressortir gagnant ou perdant d’un divorce, ce sont surtout les enfants. Étant les premières victimes de cette fâcheuse situation, les enfants doivent être la priorité des parents en termes de bien-être. En théorie, les parents ont les mêmes droits pour la garde mais pour telle ou telle raison, l’un d’eux souhaite avoir la garde exclusive. D’où la nécessité d’intervention du droit familial. Il en va de même pour la pension alimentaire dont la décision revient au tribunal suivant le droit de famille.
Et dernier cas fréquent à ne pas négliger, c’est la succession lors du décès d’un proche. Cette dernière est aussi soumise au droit car il arrive que le testament soit contesté et donne lieu à un conflit familial. Il est alors important de connaître ses droits en termes de succession.

A lire aussi : Où commander des masques rapidement ?