Culture

Petit Guide De Survie De l’Altermondialiste

L’altermondialisme n’est plus, en 2016, ce qu’il était à son apogée, au début des années 2000.
Adhérer à ce désir de rendre possible un « autre monde » ne s’exprime plus seulement par des manifestations à répétition ou par des positions politiques très prononcées.

Aujourd’hui, il est possible d’afficher sa soif de changement social avec un mode de consommation et de vie différent, responsable, réfléchi.

Faire ses courses de façon responsable

S’il y a bien un endroit où la société de consommation, celle à laquelle vous ne souhaitez plus contribuer s’exprime en Reine et Loi, c’est bien dans un magasin de grande surface !
Pourtant, vous pouvez faire de petits efforts pour limiter, à petite échelle, les conséquences négatives de la mondialisation.

Cherchez les étiquettes indiquant qu’un produit a été conçu de manière écoresponsable. Certains aliments sont produits dans le respect de l’environnement et de l’éthique sociale : le café, le sucre, les fruits et légumes biologiques sont de plus en plus courants dans les grandes surfaces, c’est un premier pas dans l’amélioration de votre mode de consommation.
Si vous souhaitez aller plus loin, renseignez-vous sur l’existence d’épiceries responsables, solidaires et coopératives près de chez vous.
Ces canaux de consommation alternatifs souhaitent modifier notre façon de faire des achats, afin d’aider les plus pauvres et de promouvoir des produits qui ont une empreinte plus positive sur la planète.

Pensez aussi aux magasins alimentaires sans emballages !

Se passer des banques

Bien qu’il soit aujourd’hui assez compliqué de ne jamais faire appel à une banque, ne serait-ce qu’une fois dans sa vie, vous pouvez au moins réduire votre participation au système libéral qui vous déplait tant.
Envisagez une autre forme d’emprunt d’argent ! Vous pouvez par exemple décider d’emprunter auprès d’un proche, avec qui vous négocierez au préalable les intérêts encourus.
Une autre solution réside dans le microcrédit , qui peut vous permettre d’emprunter de l’argent auprès d’un établissement privé, sans avoir à passer par une banque en vous soumettant à des conditions plus difficiles.
Que ce soit pour votre vie personnelle ou pour monter un projet professionnel, vous pouvez vous adresser à ces prêteurs nouveau genre !

Apporter sa pierre à l’édifice

Et si vous participiez activement, à votre échelle, à un changement de mentalités concret ?

Pensez d’abord à un niveau plus local.

Vous pouvez donner de votre temps à des associations luttant contre la pauvreté, l’exclusion, la violence… Elles sont toujours à la recherche d’aide et de soutien, qu’il s’agisse d’une contribution financière, matérielle ou d’un investissement en temps.

Conclusion

L’altermondialisme a une définition différente pour tout le monde et il existe une multitude de nouvelles habitudes que vous pouvez adopter à votre rythme et comme vous le pouvez : chacun peut participer à un monde meilleur !