Actu

Comment sait-on si on a eu le visa pour le Canada ?

L’espace Schengen est un espace qui regroupe un groupe de 26 pays européens ayant signé un accord sur la libre circulation des personnes au sein de ces différents pays. Selon votre nationalité, pour entrer et vous déplacer librement dans l’espace Schengen pour un court séjour, vous devrez peut-être obtenir un visa Schengen.

Qui contactez-vous pour obtenir un visa Schengen ?

La demande de visa Schengen est possible auprès des consulats ou des autorités consulaires des pays de l’espace Schengen.

A voir aussi : Les stratégies marketing qui ont marqué l'année 2016

Il existe différents scénarios pour obtenir votre visa :

  • Si vous ne visitez qu’un seul pays : vous devez contacter le consulat ou les autorités consulaires de l’ambassade du pays où vous avez l’intention de séjourner. Votre entrée dans l’espace Schengen se fera par le même pays.
  • Si vous vous rendez dans plusieurs pays ayant une destination principale : par exemple, si votre destin principal, où vous passerez la majeure partie de votre séjour, est la France, la demande de visa doit être envoyée au consulat ou à l’ambassade de France. Votre première entrée dans l’espace Schengen se fera par le territoire français, puis vous serez autorisé à vous y déplacer librement.
  • Si vous vous rendez dans plus d’un pays sans destination principale : vous devez vous adresser au consulat ou à l’ambassade de votre pays d’entrée. Votre entrée dans l’espace Schengen se fera par le pays auprès duquel vous obtiendrez votre visa.

Créer le dossier de demande de visa Schengen

Tout d’abord, n’oubliez pas de vérifier si vous avez vraiment besoin d’un visa pour vous rendre dans l’espace Schengen.

A lire en complément : Comment assurer la sécurité d’une localité ?

La demande de visa Schengen est réservée aux personnes de nationalité non européenne. À savoir que pour les courts séjours (moins de trois mois), certaines nationalités sont exemptées, donc pensez à vérifier leur besoin en fonction de la liste des pays problème. Pour ceux qui doivent l’obtenir obligatoirement, il s’agit de suivre la procédure avec le plus grand soin afin d’éviter d’éventuels refus de visa.

Liste des documents à fournir pour la demande de visa Schengen

D’un pays à l’autre, les pièces justificatives requises pour la préparation du dossier peuvent varier.

La France est un pays Schengen qui accueille chaque année de nombreux touristes et étudiants étrangers qui souhaitent venir en France pour des séjours courts ou longs.

Dans le cadre d’une demande de visa Schengen auprès d’un consulat français pour un séjour en France, les documents suivants sont requis :

  • Formulaire de demande de visa Schengen « Cerfa n°14076*02 » complété, daté et signé par le demandeur
  • Une photo d’identité
  • Un passeport en cours de validité : la validité du le passeport doit dépasser de plus de 3 mois la date d’expiration du visa demandé
  • Preuve motivant la visite en France : par exemple, un certificat d’enregistrement auprès d’un établissement d’enseignement ou d’un organisme de formation, une lettre de la famille si vous vous trouvez sur le territoire d’accueil, une réservation d’hôtel…
  • Le certificat de réception en France : délivré sous certaines conditions, ce certificat fait référence aux candidats séjournant dans le pays d’accueil. Il est soumis à plusieurs formalités et doit être rempli par l’hôte. Dans le cadre d’une demande de certificat de réception de visa de court séjour, des pièces justificatives sont demandées, elles concernent le logement de l’étranger en France ou ses ressources financières une fois dans l’État Schengen, par exemple : preuve de logement, certificat de solde bancaire, preuve de salaire, relevé de compte services bancaires… Pour la personne d’accueil, il peut s’agir de présenter une preuve de résidence, telle que le reçu de loyer.
  • Un certificat d’assurance voyage : l’assurance voyage est obligatoire pour toute personne demandant un visa Schengen de court séjour, qu’il s’agisse d’un séjour touristique, d’une visite familiale ou d’une visite d’affaires.
  • L’ assurance visa SchengenLes garanties de l’assurance visa AEC Schengen Europax répondent parfaitement à ces conditions spécifiques : frais médicaux, rapatriement, etc.doit inclure à la fois une assurance rapatriement et une assurance maladie. Votre couverture minimale doit être équivalente à au moins 30 000€ afin de couvrir les frais de soins de santé ou de rapatriement. En outre, sa durée de validité doit correspondre à l’ensemble du séjour dans l’espace Schengen. Le visiteur peut souscrire l’assurance avec une étrange indifférence ou par la personne accueillante.

Remplissez le formulaire de demande de visa Schengen

Que ce soit pour un séjour touristique ou dans le cadre d’une étude en France, la demande de visa Schengen doit passer par la dernière version du formulaire de demande de visa Schengen.

Comment puis-je obtenir ce formulaire ? Il peut être téléchargé gratuitement en ligne au format « PDF » sur le site « www.france-visas.gouv.fr ». Il doit être rempli à la main en écriture noire ou rigoureusement dactylographié et retourné aux autorités consulaires (par exemple au consulat général de France) signé par le citoyen étranger.

Le candidat doit présenter un certain nombre de documents nécessaires pour compléter son dossier, dont plusieurs documents d’identité.

Autres informations utiles sur la procédure de demande de visa Schengen

Une fois que tous les documents du dossier ont été collectés, ils doivent être déposés personnellement au consulat général ou ambassade du pays de l’Union européenne où la procédure est établie.

La demande de visa Schengen doit être faite au moins 90 jours avant la date de départ et suffisamment à l’avance pour que le visa puisse être délivré à temps (environ 20 jours avant). En général, vous devez prendre rendez-vous pour accéder au service des visas et le traitement du dossier prend au moins deux semaines. Les frais requis pour obtenir un visa Schengen pour un court séjour en France sont de 80€ par demande (40€ pour les enfants de 6 à 12 ans) .

Toutefois, nous tenons à préciser que les procédures pour obtenir un autre document de voyage ne sont pas les mêmes que pour un visa Schengen. De plus, les procédures françaises pour le visa Schengen ne sont pas identiques à celles de tous les États Schengen. Nous vous recommandons de contacter le consulat du pays par lequel vous entrerez dans l’espace Schengen pour obtenir tous les détails.

Dans le cas d’entrées multiples dans l’espace Schengen, les spécialistes préfèrent parler de « visa de circulation ». La validité d’un tel visa varie entre 6 mois et 5 ans, mais la durée totale du séjour ne doit pas dépasser 90 jours sur une période de 6 mois. En termes spécifiques, vous pouvez, par exemple, rester 30 jours, retourner dans votre pays d’origine, puis rester en France pendant 45 jours supplémentaires. Ensuite, vous retournez dans votre pays d’origine pour terminer par une dernière visite de 15 jours, qui ne doit pas dépasser 180 jours entre votre première entrée en France et votre dernier séjour. Vous pouvez également effectuer un séjour ininterrompu de 90 jours dans le délai légal de 180 jours.

Le visa de court séjour est plus communément appelé « visa Schengen » . Toutefois, il convient de noter qu’il existe différents types de visas Schengen, selon la nature du séjour temporaire. Ils s’adaptent aux cas particuliers.

Pour le ressortissants de certains pays étrangers, le visa Schengen représente un véritable laissez-passer pour l’Union européenne. Lors d’un voyage touristique ou d’affaires, l’obtention d’un visa Schengen leur permet de se déplacer librement dans l’espace Schengen sans restrictions. Bien qu’elle soit obligatoire dans le cadre d’une demande de visa Schengen, l’assurance voyage permet également aux voyageurs de profiter au maximum de leurs visites dans les États membres de l’espace Schengen et, surtout, de partir à l’étranger dans un esprit libre !