Economie

Comment bien vendre une entreprise ?

Même si vous avez déjà préparé la cession de votre entreprise depuis plusieurs mois, vous n’êtes pas à l’abri des aléas, des pièges et des obstacles. Nous allons vous répertorier dans ce dossier les erreurs courantes à éviter pour que cette cession se passe comme sur des roulettes et pour que vous ayez la meilleure offre pour cette entreprise à vendre.

Attendre qu’un potentiel acheteur se présente

Même si vous avez porté à la connaissance du grand public que votre entreprise est à vendre, vous ne devez pas attendre qu’un client se présente. Vous devez rester pro actif et prendre le risque de passer quelques coups de fil au lieu de ne rien faire. Il est même possible de booster un peu votre annonce par le biais des médias et de site de conseil en entreprise et des réseaux sociaux. Si vous visez une cible bien précise, vous pouvez vous rendre sur des plateformes spécialisées. Plus l’attente sera longue, moins les chances de réussite seront.

Présenter des données trop optimistes

Certains dirigeants n’hésitent pas à gonfler les résultats pour pouvoir conclure dans les meilleurs délais cette affaire d’entreprise à vendre. Ce n’est pas la meilleure solution, car le processus de négociations est long et tôt ou tard, vous serez amené à justifier les résultats que vous présentez. Même si vous arrivez à avoir le potentiel acheteur avec ces chiffres, son avocat et ses collaborateurs se pencheront plus sur l’affaire.

 Se bloquer sur le seuil de valorisation

Certes, pour une entreprise à vendre, il faut bien déterminer le seuil de valorisation. Cependant, vous devez être souple par rapport à cet élément pour ne pas échouer. Vous devez présenter à votre potentiel acheteur une offre crédible et pour ce faire, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels en cession d’entreprise. Ils sont les mieux placés pour vous conseiller dans cette situation.

Gérer tout seul la vente

Aussi médiocre que soit la situation de votre société, il y a toujours une possibilité de trouver un potentiel repreneur. Seulement, tout seul, vous n’allez pas réussir à trouver un bon repreneur et avoir la meilleure offre. Certes, vous pouvez être un expert dans le domaine dans lequel vous êtes et avoir un large panel de contact, il est toujours préférable de faire appel à une entité tierce, notamment un professionnel pour cette vente. N’attendez pas qu’un potentiel acheteur se présente pour le contacter, car vous pouvez être perdant dans cette affaire.