Economie

Pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la menuiserie

Le secteur de la menuiserie connaît actuellement une pénurie de main-d’œuvre. Plusieurs spécialistes du domaine font part de leur inquiétude concernant le manque de personnel et de compétences dans le domaine. Certaines entreprises spécialisées dans la menuiserie affirment même qu’elles peinent de plus en plus à trouver des techniciens poseurs. La situation est donc très sérieuse.

À la recherche de solutions de ressources humaines

Le marché du travail est tendu partout. On note de plus en plus de pénuries de main-d’œuvre dans divers domaines. Le secteur de la menuiserie en fait partie. Si dans le domaine du commerce et de l’industrie, on dénombre jusqu’à 156.321 emplois vacants, dans le secteur de la menuiserie c’est encore pire. Malgré le fait que le taux de chômage s’élève toujours à 9 %, les dirigeants de PME peinent à se procurer du personnel.

D’un autre côté, les patrons qui sont parvenus à trouver des spécialistes dans le domaine se plaignent de leur incompétence. Le travail n’est presque jamais bien réalisé. Ce qui leur fait perdre beaucoup de clients et d’argent par la même occasion. C’est ainsi que plusieurs experts se sont penchés sur le sujet dans le but de trouver des solutions de ressources humaines. De ce fait, la problématique de recrutement pourra être résolue. Désormais, il faut vraiment beaucoup de temps et d’énergie pour trouver des candidats très qualifiés. Alors qu’il y a quelques années auparavant, c’était loin d’être aussi difficile.

Quelles sont les raisons de cette pénurie de main-d’œuvre ?

Les raisons à cette pénurie sont diverses. Mais le principal facteur reste le manque de motivation. Les jeunes ne sont plus réellement déterminés. Pire encore, les personnes qui sont intéressées par le domaine de la menuiserie se font de plus en plus rares alors que les spécialistes ont besoin de transmettre leurs connaissances à des jeunes engagés.

Cette situation est très handicapante pour les patrons de PME qui se retrouvent dans des positions difficiles avec leurs clients. Ils ont besoin de personnel pour faire tourner leurs bâtiments. Dans les autres structures, la plupart des menuisiers ont tous dépassé la cinquantaine. Certains pensent déjà à la retraite, alors que le carnet de commandes continue à se remplir. Pour le moment, la recherche de solutions de ressources humaines est toujours d’actualité. La pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la menuiserie inquiète de plus en plus.