Economie

Le E-commerce révolutionne la Chine 

L’utilisation du E-commerce par les Chinois est relativement récente, ces derniers représentent cependant presque la moitié des achats en ligne globaux, avec un montant de près de 540 millions d’euros en 2015 (soit un tiers de plus qu’en 2014). Le volume des ventes en ligne en Chine a dépassé celui des États-Unis et on estime que ce chiffre va croître de 20% par an d’ici 2020. En somme, la Chine est le pays possédant le plus d’utilisateurs d’internet, le plus grand marché du e-commerce mondial, ainsi que celui avec la plus forte croissance.

L’Explosion du e-Commerce grâce à Jack Ma

Plusieurs raisons favorisent l’utilisation du commerce en ligne, des prix généralement plus bas tout d’abord (grâce à des économies de loyer, de personnel ou de licence), mais aussi un accès à plus de choix et à des produits non disponibles en magasin, notamment les aliments biologiques et certains produits de luxe.

Le  E-commerce permet également aux Chinois d’accéder à des produits étrangers qu’ils ne peuvent pas forcément retrouver en boutique physique (un cinquième de l’échantillon de McKinsey). Les produits les plus achetés sur des sites étrangers sont les produits de santé, les produits de luxe et les vêtements. La croissance des achats à l’étranger est notamment accentuée par la baisse de certaines taxes d’importations de certaines catégories de produits en Chine.

L’e-Commerce dans les campagnes chinoises

Les consommateurs des villes des Tier 1 et 2 (Pékin, Shanghai, Shenzhen…) sont de fervents acheteurs en ligne. Les plus grosses opportunités se trouvent cependant dans villes des Tier 3 et 4 (Dongguan, Fuzhou, Anshan…), où le E-commerce est moins utilisé. McKinsey estime une pénétration du E-commerce de 89% dans les villes des Tier 1 et 2 contre 62% dans les villes des Tier 3 et 4.

La croissance exponentielle du E-commerce en Chine est aussi le reflet de l’augmentation du revenu moyen, du taux d’éducation plus élevé ainsi que du comportement d’achat plus sophistiqué du consommateur moyen.

Les réseaux sociaux occupent une place de plus en plus importante dans le E-commerce en Chine. En effet, entre 2015 et 2016, les achats en ligne sur WeChat par les utilisateurs de WeChat ont plus que doublé d’après McKinsey (de 15% à 31%), notamment en ce qui concerne les vêtements et les cosmétiques.

Un dernier point favorisant l’expansion du E-commerce en Chine est l’avancée dans les technologies de paiement. En effet, seul un Chinois sur 5 possède une carte de crédit, mais ils ne l’utilisent majoritairement pas pour les achats en ligne. Selon iResearch en 2014, près de 50% des achats en ligne étaient effectués à l’aide d’Alipay et près de 20% l’étaient à l’aide de Tenpay du groupe Tencent. C’est notamment grâce à la synergie entre les sites du groupe Alibaba (Taobao, Tmall…) et Alipay et de WeChat avec Tenpay que ces méthodes de paiement sont si populaires.

Les opportunités sont nombreuses

En somme on peut dire que les opportunités sont nombreuses dans le E-commerce chinois, notamment pour les produits cosmétiques, produits de luxe ou vêtements, mais aussi dans les villes des Tier 3 et 4.

https://www.youtube.com/watch?v=7WGOQU7qci4