Auto

Moto : quels pneus choisir ?

Comme pour le choix de l’huile moteur, le choix des pneus revêt une importance capitale. Plus que le confort de conduite, votre sécurité sur un deux-roues en dépend. Il convient donc de bien les choisir. Il existe plusieurs types et catégories de pneus pour moto. Chacun d’eux est dédié à un usage spécifique. Voici quelques explications et conseils pour vous aider à faire le bon choix de pneus afin de rouler en toute sérénité.

Les principaux types de pneus pour moto

De nos jours, il est possible d’acheter vos pneus en ligne, sans bouger de chez vous. Vous trouverez sur le web de nombreux sites spécialisés dans ce domaine. Par exemple, vous pouvez chercher vos pneus de moto de route sur centralepneus.fr, qui propose une large gamme de pneus. Mais avant de procéder à l’achat, il est primordial de vous attarder sur les caractéristiques de votre deux-roues et le type d’utilisation que vous en faites.

A lire en complément : Comment mettre un antivol sur une trottinette ?

Choisir des pneus de qualité, et surtout, en adéquation avec vos besoins, vous garantit la meilleure adhérence possible et vous évite par la même occasion les chutes. Rouler sur une route goudronnée, sur terre ou encore sur un circuit impose logiquement de faire des choix différents. De nos jours, il existe deux principaux types de pneus pour moto. Ce sont les pneus TT ou TubeType et les pneus TL ou Tubeless.

différents types de pneus, moto

A voir aussi : Comment installer des fourgons dans un atelier mobile ?

Les pneus TT ou TubeType

Ce premier type de pneu est considéré comme le plus traditionnel des pneus pour moto. Équipés de chambre à air, les pneus TubeType sont généralement installés sur les deux-roues avec des jantes à rayons. Ils présentent quelques particularités. Par exemple, il est indispensable que la chambre à air soit à la bonne taille.

Les pneus TL ou Tubeless

Les pneus Tubeless sont le type de pneu le plus répandu aujourd’hui sur les deux-roues. À l’inverse des pneus TT, les pneus TL ne sont pas dotés de chambre à air. De ce fait, ils sont reconnus pour être plus sécuritaires, performants et durables. C’est pourquoi les conducteurs de deux-roues les privilégient de plus en plus.

Vous devez également choisir vos pneus en fonction de l’utilisation de votre moto et en fonction de la saison. Si vous faites partie des motards qui ne roulent que très peu ou pas du tout durant la période hivernale, équipez votre engin de pneus moto d’été. En revanche, si vous roulez toute l’année, vous devez changer vos pneus en hiver pour rouler en toute sécurité dans la neige ou sous la pluie. Par ailleurs, les pneus à choisir seront différents pour une moto de route et pour une moto de compétition.

Les catégories de pneus pour moto de route

Les pneus pour moto de route sont classés en trois grandes catégories.

Les pneus « Route »

Aussi appelés « Touring », les pneus « Route » sont constitués de gommes dures. Ils sont conçus avec une température de fonctionnement basse qui est vite atteinte. Ils sont donc parfaits pour les trajets citadins, mais conviennent également pour les longs voyages. D’une manière générale, ils portent une grande variété de sculptures. Ce qui leur confère une bonne adhérence et les rend très sûrs même en temps pluvieux. De plus, comme ils sont composés essentiellement de gommes dures, ils offrent une bonne longévité.

Les pneus « Sport »

Les pneus « Sport », également appelés « Supersport » ou « Hypersport », sont fabriqués avec des gommes tendres contrairement aux pneus « Route ». Ils sont destinés à une utilisation sportive sur route et occasionnellement, sur circuit. De plus, ils présentent des caractéristiques différentes. Ils ont une température de fonctionnement élevée et comportent peu de sculptures. Ce qui leur permet de garantir une adhérence exceptionnelle sur les revêtements secs. En revanche, ils sont plus délicats à manœuvrer sous la pluie. Enfin, leur durée de vie est faible.

Les pneus « Sport touring »

Les pneus « Sport touring » ou « Sport route » sont à mi-chemin entre les 2 premières catégories citées. Faits avec des gommes intermédiaires, ils sont conçus pour une température de fonctionnement plus élevée que les pneus « Route » et moins basse que les pneus « Sport ». Il en est de même pour les sculptures sur la surface des pneus « Sport touring ». En d’autres termes, ils sont plus polyvalents. Ils sont adaptés pour le transport citadin au quotidien comme pour un long périple ou pour les balades.

Les catégories de pneus pour moto de compétition

Comme pour les motos de route, il existe trois grandes catégories de pneus pour moto de compétition.

Les pneus « Trail »

Les pneus « Trail », couramment appelés pneus « Mixtes », sont en général montés sur des motos capables de rouler sur du bitume, mais aussi sur les chemins de terre. Comme leur nom l’indique, ils sont destinés à un usage mixte bitume et terre. Ils se distinguent surtout par les sculptures du pneu arrière. Celles-ci sont très larges de manière à segmenter sa surface en pavés. Ainsi, ils procurent une meilleure motricité sur les revêtements meubles. Par ailleurs, ils sont composés de gommes dures qui fonctionnent à basse température.

Les pneus « Cross »

Constitués de larges crampons, les pneus « Cross » ou « Tout-terrain » sont faciles à reconnaître. Grâce à leur conception, ils garantissent de meilleures performances sur des revêtements autres que le bitume. Ils peuvent être chaussés sur des pistes en terre, des terrains rocailleux, dans des carrières, etc. Grâce aux crampons, ils s’accrochent efficacement sur diverses surfaces. Même s’ils ne sont pas performants sur route, ils peuvent être utilisés pour des liaisons de courtes distances. Pour rappel, certains pneus « Cross » ne sont pas homologués pour la route.

pneus pour moto de compétition

Les pneus de compétition

Comme les autres catégories de pneus, les pneus de compétition sont connus sous d’autres noms tels que pneus « Race », « pneus de circuit » ou encore « pneus de piste ». Ils sont faits avec des gommes ultra tendres et fonctionnent à une température très élevée. Cela est plus que nécessaire afin de répondre à toutes les contraintes mécaniques sur les circuits : fortes accélérations, vitesses de pointe élevées, forces latérales intenses et freinages violents.

Vous pouvez lire aussi : qui peut être syndic de copropriété ?