Hi-Tech

L’intelligence artificielle se met aussi au service des tracteurs

Depuis quelques années, l’univers de la technologie est en train de faire sa mue et s’oriente de plus en plus vers l’intelligence artificielle. Aujourd’hui, l’intelligence artificielle se trouve partout et l’industrie des équipements lourds n’est pas épargnée. Si l’on sait que le secteur de l’agriculture motorisée nécessite de gros moyens, l’intelligence artificielle est un levier qui devrait permettre au secteur de connaitre de réelles avancées sur la durée.

L’intelligence artificielle pour voir et vaporiser

Dans l’agriculture, l’intelligence artificielle va faire une entrée très remarquée. La marque John Deere, spécialiste de la fabrication de tracteurs et de matériel agricole, vient d’acquérir Blue River Technology, une société californienne qui est spécialisée dans le développement d’outils intelligents. Elle se fixe pour objectif d’améliorer l’usage de certains outils dans plusieurs secteurs d’activités tels que l’agriculture. Pour ce secteur, John Deere a investi plus de 305 millions de dollars afin de parvenir à une meilleure automatisation du travail. Un processus qui permet, selon les estimations, d’économiser jusqu’à 90% d’engrais.

Des caméras et de l’apprentissage profond

Une des particularités de l’intelligence artificielle, c’est qu’il permet d’apprendre au quotidien de nouvelles pratiques. Avec Blue River, John Deere entend offrir à l’agriculteur un réel gain de temps à travers l’analyse du terrain.

En effet, plusieurs caméras sont placées au niveau des machines de https://www.francetractor.fr/ et celles-ci permettent de détecter le sol. Dès lors, lorsqu’il existe de mauvaises herbes, du pesticide sera vaporisé. Si le sol est de qualité, c’est du fertilisant qui sera vaporisé.

Ce qui est une méthode permettant d’éviter sensiblement le gaspillage, car il respecte le mieux-être de la nature. Par ailleurs, à travers cette méthode, une seule personne serait en mesure de faire le travail de plusieurs personnes dans une exploitation pétrolière.

L’humain au centre des préoccupations

Bien que l’intelligence artificielle soit en train de prendre une place non négligeable dans plusieurs secteurs, il faut dire que l’humain reste toujours au centre des préoccupations des différents concepteurs. Il faut dire que John Deere a été au cœur des différentes innovations que nous avons vues jusque-là dans le domaine de l’agriculture. Grâce à cette acquisition, le groupe est en mesure de prouver que l’homme a toujours sa place dans cet environnement. Du coup, on peut dire que l’intelligence n’est là que pour aider l’homme à exploiter plus facilement ses plantations et à faire les bons choix en fonction des exigences de productivité.