Loisirs

Comment voyager avec votre vape en 2022 ?

Que vous restiez en France ou que vous partiez à l’étranger pour les vacances, voyager avec sa vape électronique n’est pas toujours évident, notamment lorsque vous devez prendre l’avion. En effet, le vaporisateur est un objet électronique et il est donc soumis à certaines réglementations plus ou moins strictes en fonction des compagnies aériennes. Il existe également des pays où il est interdit de vapoter sous peine d’amende ou de prison. Découvrez dans notre article comment voyager avec votre vape en 2022 et quels sont les pays où le vaporisateur est interdit.

Comment voyager en avion avec sa vape ?

Transporter sa vape en cabine

Il est totalement autorisé de se rendre dans un aéroport, de voyager et de prendre l’avion avec sa vape. Cependant, puisqu’il s’agit d’un objet électronique, celle-ci est soumise à des règles strictes qu’il convient de respecter au risque de se voir confisquer son matériel.

A lire aussi : Optez pour une location voilier et partir à la découverte de Marseille et ses environs

Dans un premier temps, le vapotage est interdit lors du vol. En effet, la vapeur dégagée par le vaporisateur ne peut pas s’évacuer de l’avion. Cela peut donc déclencher les détecteurs de fumée obligeant le pilote à atterrir en urgence. De plus, cela provoque une gêne pour les autres passagers.

Il est également interdit de vapoter dans les toilettes d’un avion et vous risquez une amende et la confiscation de votre vape si vous ne respectez pas ses règles. Cependant, dans certains aéroports il est autorisé de vapoter en attendant votre vol, il convient de vérifier la réglementation sur place. Certaines zones réservées au vapotage vous permettent de profiter de votre vape avant le début du vol.

A découvrir également : Comment parier sur le sport virtuel ?

Comment transporter ses e-liquide ?

Il est également possible de transporter vos e-liquide dans l’avion. Vous pouvez les mettre dans votre bagage en soute, sans aucune restriction de quantité. Il est aussi possible de prendre vos e-liquides en cabine. En moyenne, les compagnies aériennes autorisent le transport jusqu’à 1 litre de liquide en bagage cabine. Tous les produits liquides doivent être protégés dans une pochette plastique transparente. Chacun des flacons ne doit pas excéder 100 ml.

Lors du transport de vos liquides pour vape, veillez à bien les protéger pour éviter tout risque de fuite. En effet, les e-liquide ne supportent pas bien la pression. Lors du vol, la pression de l’air augmente et peut provoquer la fuite de vos flacons. Veillez donc à prendre un flacon correctement fermé et imperméable.

Concernant le réservoir de votre vape, évitez de le remplir en entier. En effet, l’air contenu dans votre clearmoriseur va augmenter de volume durant le vol, et risque de faire fuiter votre vape. Pour éviter ce type de problème, ne remplissez pas votre réservoir. Laisser seulement un petit fond de liquide pour que la mèche en coton reste humide durant le vol.

Les batteries et accus en avion

Les compagnies aériennes ont généralement une réglementation très stricte concernant les batteries. Ainsi, il est interdit de transporter des batteries en soute. Les batteries et accus de votre vape sont donc autorisés en cabine. En fonction des compagnies aériennes, vous êtes autorisé à transporter un certain nombre de batteries. Généralement vous pouvez voyager avec 2 batteries en cabine.

De plus, durant le vol, il est interdit de recharger votre vaporisateur, pour éviter tout risque d’interférence électronique avec les appareils de contrôle de l’avion.

Vapoter à l’étranger, c’est possible ?

Si vous pouvez généralement transporter votre vape sans problème en avion, veillez à vérifier que vous pouvez ensuite l’utiliser sur votre lieu de vacances. En effet, il y a certains pays où la vape est tout simplement interdite.

Il est alors impossible d’en acheter, de trouver du e liquide ou même de vapoter dans les lieux publics et dans la rue. Si certains pays ont une interdiction globale, d’autres ont des réglementations locales. Ainsi, aux États-Unis la vape est interdite dans certains états et autorisée dans d’autres.

Pensez toujours à vérifier la réglementation en place dans votre pays de destination. Selon les états vous risquez une confiscation du matériel, une amende, voire une peine de prison. Les pays les plus répressifs et qui interdisent totalement l’usage de la vape sont :

  • la Thaïlande, vous risquez 2800 € d’amendes et jusqu’à 10 ans en prison,
  • l’Inde avec 1000 € d’amende et 1 an d’emprisonnement,
  • Indonésie, interdiction de la vape sauf sur ordonnance médicale,
  • le Cambodge,
  • Singapour, vous risquez 4000e d’amende et plus de 8000 € d’amende en cas de récidive,
  • Taiwan avec une amende et une peine de prison,
  • Ile Maurice où votre vape sera confisquée par les autorités,
  • Égypte où la vape est confisquée directement par la douane.

 

En 2022, il est facile de voyager avec sa vape et de la transporter en avion en respectant la réglementation des compagnies aériennes. Cependant, certains pays interdisent tout simplement son utilisation, veillez donc à toujours vérifier les lois en vigueur avant votre départ en vacances.