Tech

Quel SSD pour mon Mac ?

Installer un SSD sur votre ordinateur de bureau ou ordinateur portable présente des avantages comparatifs à celle du disque dur mécanique. Parmi ces avantages, nous pouvons mentionner une plus grande réactivité et consommation plus faible par rapport au disque dur interne.

Face à l’abondance des composants sur le marché informatique, il est difficile pour les utilisateurs de trouver le SSD interne qui leur convient.

A découvrir également : Pourquoi tout le monde veut acheter un Nom de domaine chez Woxup ?

Le SSD plus simple que le disque dur ?

Installation d’un lecteur SSD ( Disque SSD ) est aussi simple que pour un disque dur (disque dur). Choisir un SSD pour votre Mac est une solution rentable pour mettre à jour votre machine et permettre de réaliser de nouvelles réalisations. Silencieux et avec peu ou pas d’entretien en raison du manque de pièces mécaniques, assurez-vous de ne pas défragmenter votre stockage flash tout en effectuant des cycles de lecture et d’écriture inutiles.

A lire en complément : La rédaction de contenu web en quelques mots

Cependant, le TRIM est intégré pour limiter le nombre de lecture et d’écriture de la cellule et ainsi éviter l’usure prématurée de la pièce et la durée de vie est plus longue que le disque dur mécanique, bien qu’il soit plus difficile de récupérer les données en cas de panne cellulaire.

SSD est la solution pour exécuter et lancer des applications, en particulier dans le multitâche. Cette vous aidera à mieux comprendre la technologie SSD Regarder au meilleur disque dur du marché ? découvrez notre sélection des meilleurs disques durs et son fonctionnement, ce qui vous permet de faciliter le choix d’un modèle qui correspond à vos besoins et à votre budget.

Quels sont les critères pour choisir un SSD ?

Si vous avez besoin de faire un choix, il est préférable de donner la préférence à un produit de haute qualité offert par une marque reconnue comme cruciale ou Samsung . Le prix proposé est conforme aux performances rapides du disque en termes de débit et de capacité.

La principale caractéristique d’un disque flash est sa composition : il se compose d’un contrôleur, de la RAM et d’une puce Nand Flash. C’est dans cette dernière partie que se trouve le stockage de l’information. Toutes les marques comme Samsung, Crucial ou Transcend ont choisi cette technologie comme architecture système , quelle que soit la plage. Le La technologie 3D NAND est compatible avec tous les systèmes Mac et PC à partir du moment où le disque peut se connecter en interne.

Compte tenu de la baisse des prix de ce type de disque, il est maintenant facile de combiner une grande capacité et Produit de haute qualité et peu importe la marque ou l’assortiment. Les utilisateurs le trouveront pour tous les prix, petits ou grands espaces de stockage et tous formats.

La vitesse

Variable en fonction du port reliant le composant sur la carte mère, La vitesse de lecture et d’écriture SSD est comprise entre 500 Mo/s SATA 3 et 2 Gbit/s PCI Express . L’utilisateur doit vérifier que les guillemets sont disponibles sur son ordinateur, en particulier pour PCI Express. Plus la vitesse est élevée, plus la machine sera réactive  : les transferts de fichiers seront plus rapides et le lancement d’applications lourdes sera court.

La capacité de retrait

Cela dépend de votre besoin de stockage de fichiers et d’applications. Le espace minimum au moment 120 Go , on peut s’attendre à ce que la prochaine norme soit reliée à 256 Go compte tenu du poids toujours croissant des applications. Les utilisateurs ont mis en place un combo SSD disque dur pour combiner réactivité et performances avec une capacité de stockage importante et peu coûteuse.

Le taux

Un point crucial à considérer lors du choix de votre lecteur Flash, Le budget dépendra des tailles et des prises , la capacité d’enregistrement, ainsi que d’autres points techniques décrits ci-dessous.

Comparez les prix des SSD Crucial, Samsung et Transcend sur MacWay.com Le format

Diminution de la mémoire flash dans plusieurs formats dépendants du châssis de l’ordinateur. Donc, un Macbook Air a un format spécifique contrairement à un iMac ou sur un ordinateur de bureau. La taille de disque la plus courante est de 2,5 pouces, tout comme un disque dur interne mécanique.

Le port SATA 3 est utilisé et est un simple remplacement de votre disque d’origine. Il s’agit du format le plus compatible pour vous assurer que votre machine est mise à jour en douceur. Utilisé à la fois pour les ordinateurs portables et les ordinateurs de bureau, le format m.2 est le dernier développé pour augmenter l’espace et l’efficacité.

Le connecteur utilisé à la base était le SATA 3 , tout comme le format 2,5 pouces via le format mSATA. Peu à peu, c’est la norme NVMe — pour la mémoire non volatile express — qui s’est imposée comme nouvelle norme basé sur la connexion PCI Express, avec des vitesses allant jusqu’à environ 3 Gbit/s. Différents formats sont disponibles pour les utilisateurs en fonction de la nécessité de créer un ont une certaine capacité d’absorption à travers un grand nombre de cellules ou non.

Par conséquent, plusieurs vis de fixation sont situées sur la carte mère, en fonction de la taille, offrant une flexibilité dans la taille du support. Le propre format d’Apple correspond à peu près aux mêmes caractéristiques, seule la taille diverge, aucune amélioration de la vitesse ou de la fiabilité ne doit être remarquée par ce format spécifique à Apple. Conçu pour les ordinateurs de bureau comme Mac Pro ou PC SSD comme carte PCI Express est le top en termes de performances . Toutefois, la performance a un prix et ce format est aussi le plus cher.

La durée de garantie du fabricant

Cette indication, variable selon marque de 3 à 10 ans , informe sur la durée de vie garantie en utilisation normale.

Opérations d’entrée/sortie par seconde (entrée/sortie par seconde) pour SSD

Cette L’unité de mesure informatique indique les performances grâce à des tests avancés de lecture et d’écriture  : plus la valeur est élevée, plus le composant fonctionne en multitâche. Cependant, cette information doit être prise en compte non seulement dans l’état, il est également nécessaire de prendre en compte le taux de transfert.

Le MTBF (temps moyen entre les pannes ou temps moyen entre les pannes)

Cette indication, donnée en nombre d’heures, informe la fiabilité du SSD fourni par le fabricant avant que le modèle ne rencontre les premiers signes de faiblesse ou de dysfonctionnements pour la réparation. Actuellement, nous sommes proches de 1 et 3 millions d’heures selon les modèles du fabricant.

TBW (téraoctets écrits) du SSD

Cet indicateur présente la durée de vie à travers la quantité de données écrites dans le support. D’où l’importance de ne pas lancer de séries inutiles telles que défragmentation. De plus, le type de mémoire décrit ci-dessous modifie cette espérance de vie : une mémoire SLC aura une espérance de vie plus longue que le TLC ou QLC en raison du nombre de bits écrits par cellule.

Le type de mémoire

Contrairement à un disque dur mécanique, un SSD fonctionne par cellule pour lire et enregistrer les données . Le principe de fonctionnement est simple : moins vous mettez de données ou de bits dans une cellule, plus vite les informations peuvent être lues et écrites. Toujours dans le même registre, le nombre de données par cellule affecte la durée de vie de l’appareil. Il existe actuellement quatre types de ces types :

  • SLC : Cellule de niveau unique, 1 bit par cellule, haut de gamme
  • MLC : Cellule à plusieurs niveaux, 2 bits par cellule, le plus commun
  • TLC : Cellule triple niveau, 3 bits par cellule, le meilleur rapport qualité/prix
  • QLC : Cellule à quatre niveaux, 4 bits par cellule, dernière, le moins cher

La sélection de SSD par Macway, spécialiste Apple et stockage informatique

Tous les modèles ont été testés par des experts MacWay dans des conditions d’utilisation normales ou intensives pour tester les modèles et examiner de façon critique chacun des modèles proposés.

Meilleur disque SSD 2,5″

SSD Samsung 860 série QVO — SATA III 2 To 2,5″ pour une utilisation optimale avec iMac, Mac Mini et Macbook.

Meilleur SSD M.2 NVMe

Le Samsung SSD 970 EVO Plus 500Go – M.2 NVMe PCIe SSD Strip pour une utilisation optimale avec les ordinateurs portables et les ordinateurs de bureau.

Meilleur SSD mSATA

La marque OWC pour une utilisation recommandée avec un ordinateur portable.

Meilleur disque SSD Apple

Transcend JetDrive 850 Bande SSD NVMe PCIe 240 Go pour une utilisation recommandée avec Macbook Air.

Meilleur SSD PCI Express

Disques de marque OWC pour une utilisation recommandée avec PC de bureau et Mac Procompatible.

Comment changer le SSD de son Mac ?

L’espace disque chez Apple coûte cher, même très cher. Mais c’est hélas très souvent le cas avec cette marque. Du coup, la plupart d’entre nous opte pour un espace de stockage inférieur pour respecter leur budget. Nous allons donc vous donner des solutions pour changer le disque dur SSD de votre MacBook :

  1. Acheter un disque dur d’occasion spécialisé : ce type de produit n’est pas forcément un produit qui court les rues. C’est dans la plupart des cas, des Mac qui ont eu des soucis, comme un écran cassé ou une carte mère hors service. Selon notre dernier relevé, vous pouvez trouver des disques dur 256 Go pour un peu moins de 300 euros. Pour information, on arrive à trouver un disque dur interne de 500 Go pour moins de 100 euros. Sachez que vous avez deux gros avantages en achetant ce type de disque dur. Vous êtes sûr de la compatibilité avec votre Mac et que le disque dur fonctionne parfaitement.
  2. Acheter un disque SSD sur des sites de petites annonces plus classiques. Les prix sont légèrement plus bas que sur les sites spécialisés, mais c’est le principe de l’offre et de la demande. Par contre, les prix peuvent très vite grimper. Nous saurions trop vous conseiller de tester le matériel avant de l’acheter et si cela est possible de préférer une remise en main propre.
  3. Acheter un disque dur compatible : à l’heure actuelle, il y a deux marques qui proposent des disques dur soi-disant compatibles. On peut lire ici et là que certains disques ont refusé de fonctionner du jour au lendemain, sans raison apparente. Il est donc plus que conseillé de mettre en place une sauvegarde de type machine pour ne pas perdre d’informations. À titre d’exemple, vous pouvez trouver des disques de 256 Go pour un peu moins de 200 euros.
  4. Acheter un adaptateur : Apple a choisi de mettre en place sur ses machines des connecteurs propriétaires. Des fabricants asiatiques proposent de vous vendre des adaptateurs, vous permettant d’installer n’importe quel disque dur SSD M2 disponible sur le marché. Vous pourrez alors vous procurer un ensemble disque et adaptateur de 256 Go pour moins de 80 euros.

Quelques informations supplémentaires :

Attention les prix sont purement indicatifs, mais plus le temps avance, plus la quatrième option vous permettra d’avoir des disques durs d’une plus grosse capacité.

Attention vous devez savoir qu’à partir des MacBook de 2018, le disque dur est soudé à la carte mère. Il vous sera donc impossible de changer ou d’augmenter la capacité de votre MacBook. Vous n’aurez pas d’autre choix que d’acheter un disque dur ssd externe.

Bien entendu, il va vous falloir démonter votre MacBook. Vous devrez donc avoir des outils spécifiques, pour ne pas endommager les connecteurs et les autres pièces de votre ordinateur portable. Vous trouverez de nombreux tutos sur internet, pour vous expliquer la marche à suivre. Nous vous conseillons de regarder plusieurs fois la vidéo, avant de vous lancer. Il vous faudra avoir un plan de travail propre et dégagé. Enfin, pensez à prévoir des récipients pour y mettre les différentes vis.

Une fois le disque dur en place, votre Mac va bien évidemment refuser de démarrer, sauf si vous avez acheté un disque dur d’occasion. Quoi qu’il arrive, nous vous conseillons de faire une installation propre. Selon la version de votre système d’exploitation, la démarche est légèrement différente.

Si votre mac dispose d’une connexion internet, il suffit au démarrage d’appuyer sur la combinaison de touche (commande ⌘+ R) jusqu’à ce que le logo avec la pomme apparaisse. Vous devriez avoir 4 options :

  • restaurer avec Time machine
  • réinstaller le système d’exploitation
  • lancez Safari pour obtenir de l’aide
  • Utilisez l’utilitaire de disque

Il y a de fortes chances que votre disque ne soit pas reconnu. Vous devrez alors formater le disque. Cette opération ne devrait prendre que quelques secondes. Vous allez revenir à la fenêtre de départ. Vous devriez alors pouvoir installer votre système d’exploitation. Cette fois, en fonction de votre connexion internet, cette étape peut être plus ou moins longue. En effet, le système complet va être téléchargé. Il fait en moyenne entre 3 et 4 Go. Vous devrez ensuite configurer votre Mac, pour que ce dernier soit pleinement fonctionnel.