Habitat

Choisir sa cheminée : quels critères prendre en compte ?

La cheminée permet d’améliorer le confort de la maisonnée et reste un réel accessoire de décoration qui donne plus de style à une maison. Par ailleurs, elle apporte un véritable chauffage d’appoint et rend plus beau le lieu où elle est installée. Il faut noter que cet équipement existe en plusieurs formes sur le marché et vous pouvez être dans l’embarras au moment de votre choix. Il est alors important de connaître certains critères pour un meilleur choix. Quels sont donc ces critères qui vous aideront à mieux choisir votre cheminée ? Cet article répond convenablement à la question.

L’utilisation à en faire

Le choix d’un poêle ou une cheminée dépend de l’utilisation que vous voulez en faire. Ainsi, on ne choisira pas forcément la même cheminée lorsque l’objectif est uniquement de décorer ou de chauffer convenablement son local. Aussi, le choix dépendra du fait que vous voulez un chauffage principal ou un chauffage d’appoint. En exemple, pour une utilisation irrégulière du chauffage au bois ou pour compléter un chauffage existant, on optera pour une cheminée à foyer fermé. Dans ce même cas, vous pouvez opter pour un poêle à bois ou un insert.

Pour un usage régulier ou continu, vous pouvez choisir un poêle à granulés. Il vous permet de programmer et de varier la température en tenant compte de vos besoins et de votre façon de vivre. Par ailleurs, il faudra tenir compte de la dimension de la pièce qui l’accueillera, de l’apparence que vous souhaitez pour votre appareil. Tout ceci part du design de la cheminée. Vous devez donc choisir un appareil que vous aurez de joie à regarder.

Le rendement et la puissance

La puissance de chauffe de la cheminée est aussi importante dans votre choix. Ladite puissance doit correspondre au volume à chauffer de même que l’isolation de l’habitation. Pour un logement RT 2005 ou un logement bien isolé, vous avez besoin d’une puissance de 0,04 kW/m3. En ce qui concerne un logement RT 2012 ou une habitation bénéficiant d’une très bonne isolation, il faudra une puissance de 0,024 kW/m3. Le rendement fait référence au rapport entre l’énergie produite et celle qui est consommée.

Ainsi, plus le rendement est élevé, plus basse est alors la perte d’énergie restituée. Pour une cheminée à foyer ouvert, le rendement varie entre 10 et 15 %. Pour ce qui est d’une cheminée à foyer fermé ou tout autre appareil à bûches, le rendement est compris entre 60 et 80 %. En choisissant un poêle à granulés, vous êtes sûr de bénéficier d’un meilleur rendement. Le rendement de ce dernier varie de 80 à 85 %.

La question de coût

Le coût d’une cheminée dépend de plusieurs éléments. Il s’agit entre autres du modèle, du design, de la puissance, le rendement et le mode de fonctionnement. Pour une cheminée à foyer ouvert, vous prévoirez entre 500 et 1000 € en faisant fi des frais de pose. Le foyer fermé vous coûtera entre 1000 et 5000 € hors taxe et pose. L’insert vous demandera entre 1000 € et 3000 € sans pose et la cheminée électrique vous demandera entre 500 et 2000 € sans taxe et pose. Pour le bioéthanol, prévoyez entre 500 et 2000 € sans frais de pose. Pour bénéficier de certaines réductions lors de la pose, vous devez choisir les cheminées labellisées Flamme Verte. Ces dernières vous garantissent aussi un bon rendement et offrent plus de sécurité.