Maison

5 conseils pour retapisser ses meubles

À la maison, il peut y avoir d’anciens meubles que l’on aimerait bien pouvoir remplacer. Mais à voir le prix des meubles modernes dans les magasins, impossible de ne pas hésiter. D’un autre côté, certains de ces vieux meubles mériteraient une seconde vie. 

Les mobiliers que l’on peut retapisser avec un tissu incluent : 

A lire aussi : Quel est le prix à l'heure d'une femme de ménage ?

  • Sièges (chaises, fauteuils, canapés, banquettes, poufs…) ;
  • Mobilier de rangement (têtes de lit,…) ;
  • Autres meubles (paravents, miroirs…). 

La bonne nouvelle, c’est que l’intervention d’un tapissier garnisseur n’est même pas obligatoire. En outre, La Maison Bineau est un bon plan pour relooker ses meubles à bon prix ! 

1 – Réunir les outils essentiels

Il n’y a rien de difficile à rénover ses meubles anciens, c’est certain. Mais ça demande calcul, technique de découpe, créativité et précision. Il faut commencer par choisir le tissu d’ameublement adapté sur un magasin de tissu en ligne offrant une variété de choix. 

A lire également : Comment choisir ses volets ?

Des outils adéquats sont aussi nécessaires, y compris : 

  • Un pied-de-biche pour enlever les clous et les agrafes sur les meubles ; 
  • Un marteau à tapissier pour le retapage des meubles ; 
  • Plusieurs agrafes et clous de tapissier de 12 mm. 

2 – Dénuder et nettoyer les meubles

La qualité du revêtement d’un meuble se détériore petit à petit, surtout s’il est couramment utilisé. La couleur pourrait changer, il pourrait y avoir des taches sur le tissu, la base n’est peut-être plus assez solide, etc. Avant de pouvoir rettapisser le mobilier, il faudra le dénuder. 

L’idéal est de repérer le galon sur le meuble à rénover, et l’ôter. Les matériaux avec lesquels le meuble a été conçu doivent toujours être en bon état. S’il y a trop de dégâts, sur un meuble en bois par exemple, il faudra peut-être penser à les réparer. 

3 – Passer au garnissage des meubles

Le garnissage est une étape que l’on ne peut pas sauter. S’il n’est plus en bon état, il faudra penser à le remplacer. Là encore, la magie viendra de la créativité. Matelas de ouate, laine, mousses polyuréthanes, plumes ou crins végétaux, c’est comme on veut. 

4 – Découper et poser le tissu d’ameublement

Retaper des meubles, et les retapisser avec un tissu d’ameublement, implique obligatoirement la découpe. Pour cela, il faudra commencer par prendre les mesures du meuble, ensuite couper le tissu avec des ciseaux, en laissant une marge d’au moins 10 cm. La précision est de mise pour ne pas gaspiller le tissu. 

Pour ce qui est de l’opération, il faudra étendre le tissu au maximum (attention à ne pas le déchirer) sur la zone à tapisser. D’abord trouver la position exacte, ensuite prendre le marteau ramponneau, et enfin fixer le tissu avec des semences. 

5 – Effectuer les touches finales

Le mieux pour la fin, c’est de tout vérifier, et estimer si le travail est bien esthétique. Cela implique de faire le tour des bords et de couper le surplus de tissu, tout en laissant quelques centimètres. Ensuite, il faut faire un ourlet, plier le bout du tissu vers l’intérieur, et le fixer avec des petits clous. Il ne faut pas que l’espace entre les clous soit trop grand. 

Une fois ces étapes achevées, ça y est, le meuble est enfin remis à neuf ! Les mobiliers relookés peuvent être personnalisés, et c’est un énorme avantage.