Auto

Comment organiser l’enlèvement de l’épave de sa voiture ?

Les véhicules usagers sont de véritables dangers pour l’environnement. En effet, ce n’est plus un secret que les engins contiennent des fluides qui, lorsque le véhicule est hors d’usage, se déversent dans la nature et mettent à mal l’écosystème. Dans votre garage, votre jardin, ou partout ailleurs, un véhicule hors d’usage (une épave) doit être enlevé et traité. Pour un propriétaire, organiser l’enlèvement de l’épave de sa voiture est carrément obligatoire. Mais comment faire ? Il y a-t-il des procédures à suivre ? Découvrez dans cet article toutes les étapes pour organiser l’enlèvement de l’épave de votre voiture.

Étape 1 : Faites appel à un épaviste

A découvrir également : Les principales raisons d’utiliser des pneus motos de saison

Un épaviste est un spécialiste en traitement des épaves. À la différence d’un ferrailleur, il gère l’enlèvement, le traitement et la destruction du véhicule hors d’usage. Son travail n’a pas pour but de recycler ou de vendre l’épave. Pendant que le ferrailleur est un vendeur de métaux de toutes origines, l’épaviste est un professionnel de l’automobile. Il dispose d’un centre agréé pour la destruction en respect des normes européennes. C’est justement la personne dont vous avez besoin. Contactez un épaviste puis prenez un rendez-vous. Notez toutefois que pour que l’enlèvement se fasse dans les conditions prévu par la loi, il est important de recourir à un épaviste qualifié et agréé. Visitez https://www.vehiculehorsdusage.fr pour faire appel à un épaviste compétent. Mieux, vous aurez l’avantage de bénéficier d’un service simple, gratuit et écoresponsable pour l’enlèvement de votre véhicule (2 roues, 4 roues, etc.). La destruction de l’épave se fait bien entendu dans un centre partenaire agréé VHU selon les normes environnementales en vigueur en Europe.

Sur vehiculehorsdusage.fr, vous pouvez solliciter un rendez-vous n’importe quand dans la semaine. Tous les jours de la semaine de 8 h à 20 h, le service est accessible.

A lire également : Pourquoi faut-il détenir une carte grise?

Étape 2 : préparez vos documents

Pour tout enlèvement d’épave (véhicule professionnel ou particulier), quelques pièces doivent être fournies au centre de VHU avant la destruction de l’épave. De façon détaillée, le document qui doit être transmis au centre doit comporter :

  • La carte grise du véhicule. Celle-ci doit porter la mention cédée ou vendue à la date de l’enlèvement pour destruction. Elle doit également être signée par le ou les propriétaires du véhicule ;
  • Une copie de la pièce d’identité en cours de validité du titulaire de la carte grise. Cela permet de prouver le titre de propriété sur le véhicule ;
  • Un certificat de non-gage. Ledit certificat est téléchargeable sur internet. Il doit toutefois dater de moins de 15 jours ;
  • Un formulaire de déclaration de cession du véhicule. C’est grâce au présent formulaire que vous pouvez résilier votre contrat d’assurance auto.

Étape 3 : l’enlèvement proprement dit

À cette étape, l’épaviste se déplace avec son matériel pour procéder à l’enlèvement de l’épave. Mais avant, après vous avoir transmis un certificat de session pour destruction, l’épaviste s’attèlera à rayer en votre présence la carte grise datée au jour et à l’heure de l’enlèvement. C’est après ce préliminaire que le spécialiste procédera à l’enlèvement du véhicule et à la destruction de l’épave dans un centre agrée VHU.