Actu

Comment marche l’épilation au laser ?

Comment s’y prendre ?

Les cheveux foncés qui se cassent sous la peau sont une très bonne indication à l’épilation au laser. Les poils incarnés peuvent endommager considérablement la peau. En enlevant les poils avec un épilateur électrique ou de la cire, les cheveux vont se briser sous la peau. Ce processus de cheveux incarnés ne recule jamais, il augmente avec le temps. L’épilation au laser est la solution pour arrêter ce processus. En 6-9 mois, l’épilation au laser aide à restaurer la peau.

Comment ça marche ?

L’épilation permanente vise à détruire les zones germinales qui sont situées à la racine des cheveux et qu’ils sont susceptibles de nourrir. Toute la zone germinale doit être chauffée à environ 100° pour qu’elle se transforme en tissu cicatriciel et ne permet plus de pousser un cheveu.

Lire également : Ajoutez plus de valeur à votre travail d’hôtelier en optant pour des uniformes personnalisés !

Le plus sombre les cheveux sont, plus il est chargé de mélanine, plus il est noir, plus il absorbe la lumière du laser et moins le laser doit être mis plus fort. Pour atteindre une température élevée, vous avez besoin soit d’un cheveux foncés ou d’un laser très puissant qui atteindra la puissance maximale. Plus les cheveux sont grands, plus il sera facile d’enlever.

Qu’arrive-t-il à la peau ?

Nous jetons de l’air froid sur la peau pour l’empêcher de chauffer trop lorsque les cheveux sont chauffés. Le froid de nos appareils projette 1000 L d’air sur la peau à -30 degrés par minute. Le froid est extrêmement efficace, car il protège la peau en augmentant les boîtes laser. Pour assurer la sécurité du patient, le laser doit être ajusté à la dose nécessaire pour une efficacité suffisante.

A lire aussi : 14 Signes De Faux Amis : Comment Repérer Un Mile Off

Pour savoir comment la peau tolère le laser, lors du passage de la Lasers sur la peau, nous allons demander au patient comment il se sent : chaleur épinglante ou diffuse. Les perforations à l’aiguille sont les cheveux qui s’élèvent à plus de 100° et ressemblent à une aiguille brûlante. La chaleur diffuse signifie que la dose peut être trop élevée. Avez-vous l’impression que l’aiguille mordre ?

Examen médical et précision

Le réglage du laser est un exercice difficile lors de la première session en raison d’un manque de repères.

L’examen médical et les tests préliminaires vous permettent d’approcher le meilleur environnement pour être efficace et sûr. L’examen médical permet d’évaluer la couleur des cheveux et de la peau pour déterminer la dose.

Le test reste valable si la peau est la même le jour du traitement (pas de bronzage). Les tests peuvent être effectués juste avant la session, les tests sont interprétés en 20 minutes.

Le test montre si les réactions aux zones testées sont bonnes et si elles peuvent être traitées. L’efficacité est comprise et vue : sons de claquer les cheveux sous la peau, les cheveux émis sous l’action du laser, des bulles apparaissant sur la peau, des rougeurs. L’efficacité est surveillée en quelques minutes après le test.

Nous aurons un gonflement, soi-disant « œdème périfolliculaire » :

C’est une sorte d’urticaire, de gonflement, plus tôt ce gonflement sera, plus il sera important, plus il sera efficace.

Le jour du traitement, avant la séance, nous demanderons au patient de nous dire combien de jours la peau est restée rouge. S’il reste 2 à 3 jours, il est normal pour nous de garder la dose. Si un jour il reste rouge, vous pouvez augmenter la dose si cela est nécessaire pour l’efficacité.